Lettre 8 – Semaine 22/35 – Dublin

ALERTE ROUGE. STOP. METEO DIFFICILE. STOP. MONTAGNE DE NEIGE. STOP. COMMUNICATION PERDUE. STOP.

 

Chère Violette, chère maman de Violette,

 

Comme je vous disais il y a quelques jours déjà, le temps irlandais se montre parfois capricieux. En effet, si vous avez eu l’immense chance de sentir le soleil irlandais caresser votre peau ce week-end, nous  croulons  actuellement sous au moins dix centimètres de neige. Dublin se retrouve entièrement paralysée : écoles, systèmes de transport et commerces sont off. J’ai donc gagné une semaine de vacances en plus !
 

Face à Emma, cette indomptable tempête transportant les vents glacés de Sibérie, les dublinois paniquent, et après 24 heures sous la neige, des pénuries de pain et de lait dans les supermarchés se font déjà sentir.

Heureusement que mes nouvelles chaussures de marche ont été livrées juste à temps pour garder mes pieds au sec. Protégée par quatre couches de vêtements, je déambule dans les rues enneigées sans craindre le froid.


Ces impressionnantes chutes de neige n’étant pas arrivées depuis 1982, j’ai immortalisé le centre ville avec une petite série de photos.

><
1/3

Les quartiers ne sont plus qu’un grand parc de jeux pour les enfants qui construisent igloos et snowmen à tout bout de champ

Encore une fois, rien ne peut mettre à l’épreuve le moral et la gentillesse des Irlandais face aux intempéries. La limite entre les jardins ayant été effacée par la neige, les quartiers ne sont plus qu’un grand parc de jeux pour les enfants qui construisent igloos et snowmen à tout bout de champ. Les gens s’arrêtent spontanément pour proposer de te ramener en voiture si ils voient que tu es perdu, et chacun va sonner à la porte de son voisin pour partager un thé ou un café.
 

Mon anecdote préférée reste celle du couple qui habite à côté de chez moi et qui vient d’avoir un enfant. Il devait rentrer de l’hôpital ce samedi et a envoyé un message sur le groupe WhatsApp du voisinage pour demander si leur porte pouvait être déblayée afin que l’accès soit libre et sécurisé pour le véhicule. Littéralement tout le voisinage est sorti, une pelle à la main afin de libérer la route au cours de l’après midi et d’assurer un passage sans danger pour eux… C’est beau.
 

Loin du vent et du froid, je voulais surtout vous remercier de m’avoir emmenée avec vous sur l’île d’Howth lors de votre virée de 5 jours en Irlande. Bien sûr je m’étais déjà promenée 2 ou 3 fois dans ce village de pêcheurs et sur ses falaises mais jamais sous un temps aussi doux et en si bonne compagnie. La pause repas fut très appréciable dans le restaurant The House, choix mûrement réfléchi que je recommande à mon tour. Je vous ajoute le lien du restaurant parce que la nourriture c’est important dans la vie.
 

Vous pourrez vous replonger au cœur de cette journée grâce à la petite vidéo que j’ai monté pour garder une trace de votre passage ici. J’ai sauté sur l’occasion pour ajouter Beautiful Day en musique de fond, du célèbre groupe irlandais U2, que j’aime beaucoup.

Comme je suis une bonne élève et que je voudrais en apprendre plus sur l’Irlande, j’ai suivi les conseils de maman Sornin et j’ai regardé Un taxi mauve ! Il s’agit d’un film franco-irlandais réalisé par Yves-Boisset, sorti en 1977. Il est adapté du roman du même nom écrit par Michel Déon en avril 1973 qui avait, au passage, remporté le Grand prix du roman de l’Académie française la même année. Une histoire d’amitiés et d’amour au cœur d’un petit village irlandais.

Violette, si tu ne l’as pas vu regarde-le et tu pourras découvrir un peu plus encore des paysages qui s’étendent à perte de vue, des chevaux sauvages et de l’atmosphère d’un pub local. Les noms irlandais comme Sean ou Sharon, la musique du pays ainsi que la compagnie Aer Lingus sont autant de détails qui confirment que nous sommes bien sur l’île émeraude. Comme le film a un certain âge, tu te délecteras également des voix qui grésillent, du décalage entre les paroles et les lèvres et de la qualité ++ de Youtube, charme des vieux films. 

Encore merci de votre visite, je vous donne rendez-vous en Alsace !

 

Repassez me voir quand vous voulez,

 

Manon

PAR MANON DEBUT
5 mars 2018