LAISSEZ-NOUS TRANQUILLES #12 
 

par Paul Idczak

Questions pour un départ

Le moment redouté par tant de gens est arrivé : Julien Lepers laisse la main et quitte Questions Pour Un Champion. La décision de la directrice des programmes de France 3 Dana Hastier fait aujourd’hui couler beaucoup d’encre. Au point d’en attrister les foules ?

Pauvre Julien Lepers. L’inébranlable présentateur de Questions pour un Champion mis à la porte simplement parce que sa direction souhaite « rajeunir le public de la chaîne ». Ca grince dans les chaumières des sexagénaires endurcis par des milliers d’heures passés devant l’émission on ne peut plus culte de France 3. D’autres voient la chose comme Dana Hastier et sont heureux de ne plus avoir à se farcir la grande gueule de Lepers quand ils appuient inopinément sur le numéro 3 de leur télécommande un soir de semaine.

Le familier au placard

On l’aime ou on le déteste, mais Julien Lepers reste une grande figure de la télévision et on ne peut nier cela. Son départ marque clairement la fin d’une ère qui avait déjà été symbolisée par les évictions de PPDA de TF1 en 2008 et de Claire Chazal par la même chaîne l’année dernière. Les « papys du PAF » ne font plus la loi en 2016, il faut se mettre ça dans la tête pour le réaliser. Est-ce toutefois une bonne chose de se séparer de ces visages emblématiques ? Il y a des générations qui ont grandi avec Julien Lepers, en place depuis presque 27 ans derrière son pupitre de présentateur de QPUC, et ça, Dana Hastier ne l’a pas pris en compte lorsqu’elle a statué sur son sort. Il y a même eu des pétitions lancées sur Twitter pour que le présentateur vétéran reste en place contre vents et marées ! Cela montre bien la portée d’un « évènement » comme celui-ci peut avoir sur la population française. Car oui, il n’est pas exagéré d’évoquer qu’une majorité des Français serait opposée au départ de Julien Lepers si des instituts de sondage venaient à leur poser la question. Le fait est que, en se séparant de Julien Lepers, France 3 va peut-être rajeunir son audimat, mais aussi perdre une part de celui-ci. Une émission comme Questions pour un Champion est tellement assimilée à Julien Lepers qu’on en viendrait presque à confondre le programme et son présentateur. Le quiz porte en effet une « patte Lepers », qui est d’ailleurs une des raisons pour laquelle sa longévité est exceptionnelle. Finalement, mettre celui qui pose les questions à la porte, c’est ranger le familier au placard.

Une logique implacable

La problématique pour Julien Lepers était qu’il n’arrivait plus à rassembler les foules comme il le faisait auparavant. QPUC a perdu plus de 25% de parts d’audience en un an, et la direction des programmes a vu ce déclin comme un signe de fatigue irrémédiable de son émission phare. L’audience est le facteur numéro un des chaînes de télévision, elle détermine tous les choix éditoriaux pris par l’ensemble les directions télévisuelles. Et quand elle baisse, que l’on s’appelle Julien Lepers ou Francis Linge, la sentence est bien souvent la même, et elle n’est jamais très positive.
Le monde du show business paraît implacable, alors pourquoi vouloir changer les choses ? D’autant plus que la plupart des gens qui s’expriment contre le départ de Julien Lepers ne doivent sûrement pas regarder son émission de manière très fréquente ! Les présentateurs qui ont un contrat à vie ne sont pas légion : à part Michel Drucker, les autres n’y ont pas droit et c’est plutôt compréhensible, même pour Julien Lepers. C’est pour cela que son départ ne doit pas apparaître comme quelque chose d’inattendu, mais davantage comme une logique implacable du jeu télévisuel dans son ensemble. On échange les cartes autour d’un même plateau, on change les noms et les visages… mais les gens regarderont toujours car l’écran les attire. Ajoutez-y la nouveauté et vous avez le cocktail parfait pour attirer des gens. France 3, estampillée malgré elle chaîne pour les vieux, connaît la chanson et a donc décidé de… ne pas supprimer Questions pour un Champion, mais de remplacer tout simplement Lepers par Samuel Etienne, journaliste qui présentait jusqu’ici le 12/13 sur France 3. Le futur nous dira s’il s’agit là d’un cadeau de Noël empoisonné pour le jeune présentateur, ou s’il s’avère que la direction a eu raison en évinçant son prédécesseur pour moderniser son émission. De toute façon, peu importe l’évolution des choses, cela nous laissera de marbre.