Le mois tennis - Octobre et novembre

Les gros titres !
 

- Si nous nous interrogions sur la capacité d’Andy Murray à faire perdurer son nouveau rang de numéro un mondial après Bercy, l’écossais nous a montré qu’il se battrait pour le conserver. En effet, cette année, la tendance a été bouleversée au niveau des leaders. Si Djokovic a enfin remporté Roland-Garros, le seul Grand Chelem qui lui manquait, sa seconde partie d’année en demi-teinte, couplée à un final canon d’Andy Murray a échangé les rôles en tête du classement ATP. L’Ecossais a enchainé les trophées, 8 au total cette saison, dont 5 dans la seule période août-novembre, ce qui lui a permis de ravir le trône à son rival serbe.  Et en remportant la finale du Masters à Londres contre Djokovic en deux sets secs (6-3, 6-4), Andy Murray s’est assuré de finir l’année au sommet de la hiérarchie du tennis mondial.
 

- Une nouvelle fois encore, après Radwanska l’an dernier, un nouveau nom s’inscrit dans la liste des vainqueurs de la WTA Masters : la Slovaque Domenika Cibulkova, l’actuelle numéro 5 mondiale. Si la numéro 1 mondial Angélique Kerber a facilement atteint la finale sans perdre un set, cette dernière s’est faite surprendre par la nouvelle tenante du titre (6-3 6-4).
 

- Pour la première fois de leur carrière, la paire Nicolas Mahut – Pierre-Hugues Herbert a atteint la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, qu’ils ont perdue face au double composé du Finlandais Kotinen et de l’Australien Peers. Deux semaines plus tard, leurs trois défaites au Masters ne leur ont pas permis de terminer la saison 2016 en beauté, mais la défaite de la paire de Jamie Murray en demi-finale du tournoi des maîtres a tout de même offert à Nicolas Mahut la place de numéro un mondial de la catégorie. Une première pour un Français, simple et double confondus !

 

ATP
 

- Avec des absents tels que Nadal, Federer et Monfils, le Masters de Bercy a néanmoins vu émerger un nouveau numéro un mondial, Andy Murray. Après la défaite en quarts de finale de Djokovic face à Cilic, le destin de Murray était entre ses mains. Si la manière d’atteindre le sommet n’a pas été celle espérée – Raonic déclarant forfait avant la demi-finale décisive - Murray a  cependant su légitimer son rang en remportant le titre au détriment de l’Américain John Isner au bout de trois sets accrochés.
 

- Du 13 au 20 novembre, l'O2 Arena de Londres accueillait le Masters. Les huit joueurs à l’honneur étaient Djokovic, Murray, Wawrinka, Nishikori, Raonic, Cilic, et pour leur première fois de leur carrière, Monfils et le jeune Thiem. Cet évènement était pour Murray le moment de confirmer sa place de numéro un mondial. Après une demi-finale éreintante en trois sets et plus de 3h30 contre le canadien Milos Raonic, l’Ecossais n’a pas craqué et a vaincu Djokovic en finale, lors du match qui devait déterminer lequel des deux joueurs terminerait l’année en tête du classement ATP.
 

- Le top 3 en cette fin de saison est, dans l’ordre, le suivant : Andy Murray, Novak Djokovic et Milos Raonic. L’Ecossais atteint pour la première fois de sa carrière le premier rang mondial, tandis que le Canadien Raonic, en intégrant le top 3, se trouve au rang le plus élevé de sa jeune carrière.

 
 

WTA
 

- Malgré une participation des 8 meilleures joueuses aux Finals de la WTA, nous avons eu à faire cette année à un renouveau : une nouvelle numéro 1 mondiale, des nouvelles arrivées aux Masters et des habituées qui n’ont pas été constantes cette saison, telles que la tchèque Petra Kvitova. Cependant, cette dernière a aisément su s’imposer au masters Bis de Zhuhai face à Svitolina (6-4 6-2).

- Le classement de la WTA n’a pas changé en ce mois de novembre. Angelique Kerber finit numéro 1 mondiale devant Serena Williams et Angieszka Radwanska.

 
 

Fed Cup
 

- Amélie Mauresmo s’est appuyée sur le même noyau dur de joueuses ayant amené la France en finale de la Fed Cup au moment de sélectionner les noms qui la disputeraient : Caroline Garcia, Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Pauline Parmentier.                  
Si le premier match a été serré et a failli tourner en faveur de Mladenovic, c’est au bout de 3h48 de match et 16-14 au troisième set que la République Tchèque a remporté son premier point grâce à Karolina Pliskova. Caroline Garcia a ensuite remporté ses deux simples pour donner à la France l’avantage 2-1. Mladevonic s’étant réservée pour le double, c’est Alizé Cornet qui a disputé le dernier simple, perdu contre Strycova. Tout s’est donc joué sur le double, pour lequel la paire Garcia-Mladenovic partait favorite. Rien n’y a fait : les Françaises se sont inclinées en deux sets face au duo Pliskova-Strycova. C’est la dixième victoire pour la République Tchèque en Fed Cup. Elles sont la deuxième nation en terme de victoires, derrière les Etats-Unis.

 

Quelques jours plus tard, la capitaine de l’équipe de France a quitté son poste, l’ancienne lauréate de Wimbledon étant enceinte pour la seconde fois. Nous connaissons déjà les candidats pour la remplacer : l’actuel entraineur de Serena Williams Patrick Mauratoglou ; Mary Pierce, notamment gagnante de Roland Garros en 2000 ; Yannick Noah, officiellement capitaine chez les hommes ; Marion Bartoli, la vainqueure 2013 de Wimbledon ; Henri Leconte, lauréat de la Coupe Davis en 1991, ou encore Nathalie Tauziat, ancienne joueuse.

 

En bref
 

- En plein milieu de son match contre Agnieska Radwanska lors des Masters, Kuznetsova s’est volontairement coupé les cheveux qui, visiblement, la gênaient beaucoup.

- Lors du premier tour de Bercy face à l’allemand Jan-Lennard Struff, 90e joueur mondial, Stan Wawrinka a haussé le ton contre le secrétaire d’état Jean-Vincent Placé. Ce dernier parlait durant le match avec Jean Gachassin, le président de la fédération française de Tennis.

- Les qualifiés des Masters se sont prêtés au jeu du #mannequinchallenge à la perfection pour finir par un selfie collectif.

- Le 19 octobre, Rafael Nadal a inauguré dans sa ville natale à Manacor sa propre académie de Tennis. Il a eu pour l’occasion, le soutien d’un certain Roger Federer. Ce nouveau centre sportif d’une superficie de 24.000 mètres carré, est principalement composé de 26 courts en terre battue, deux piscines, un terrain de football et un centre de remise en forme.

Cinthia Kamtchouang 
(crédits photo : AP / Kristy Wigglesworth ; Movistar)