Les gros titres !
 

- Les trois ans de domination sans partage de Serena Williams appartiennent désormais au passé. Le 12 septembre 2016, 28 ans après Steffi Graff, l’Allemande Angelique Kerber est officiellement devenue la numéro une mondiale du classement de la WTA. Déjà assurée de l’être après la défaite de l’américaine en demi-finale contre Karolina Pliskova, elle concrétise son hégémonie en gagnant le second Grand Chelem de sa carrière après l’Open d’Australie en début d’année. Après cet exploit, il ne serait pas étonnant qu’elle soit élue meilleure joueuse de l’année par la WTA, puisque tous ses rêves « se sont réalisés cette année ».


- Chez les hommes, Stan Wawrinka a une nouvelle fois démontré qu’il est à sa place dans le big five en raflant à Flushing Meadows son troisième Grand Chelem en carrière. Voilà trois saisons que le Suisse en gagne un chaque année. Et à chaque fois, en battant le numéro 1 mondial, le premier étant Rafael Nadal et les 2 suivants le Serbe Novak Djokovic.   

 

- Maria Sharapova reviendra le 25 avril 2017. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a tranché et ce seront 15 mois de suspension, au lieu des deux ans requis par la Fédération International du Tennis. La Russe est visiblement très motivée, comme en témoigne son post sur Instagram, où elle s’entraîne avec en commentaire « After a couple days of rest, back at it » (après quelques jours de repos, de retour à l’entrainement).

 

- Du coté de Roland Garros, après une interruption le 6 octobre, le Tribunal de Grande Instance de Paris (TGI) a rejeté la demande de la famille de Jean-Camille Formigé concernant l’arrêt des travaux pour l’extension des courts. Ceux-ci ont conclu que les travaux entrepris n’empiétaient pas sur l’œuvre de l’architecte sur les serres, que la famille Formigé revendique comme lui appartenant.

 

Les tournois !
 

- Suite à sa victoire à l’International Series de Québec, la Française Océane Dodin gagne son premier titre du circuit WTA et entre dans le top 100. Elle est désormais 89e joueuse mondiale.


- Caroline Wozniacki remonte petit à petit au classement, se classant à la 17e place mondiale après ses deux victoires aux tournois de Tokyo en septembre et d’Hong-Kong en octobre.

 

- Andy Murray vient d’enchaîner quant à lui deux victoires consécutives à Pékin et Shanghaï, se rapprochant dangereusement de Djokovic et de sa première place mondiale. Mille points les séparent désormais.

 

- Dans le classement de la WTA, une nouvelle tête vient de faire son apparition dans le top 10 : celle de Johanna Konta, dont la finale de Tokyo face à Radwanska, qu’elle a cependant perdue, lui vaut sa place de 9e mondiale.

Chez les femmes, Angelique Kerber est la nouvelle patronne, devant Serena Williams et Agnieszka Radwanska. Chez les hommes, Djokovic reste le numéro 1 devant Murray et Wawrinka.

 

 

En bref
 

- Mercredi dernier, Nick Kyrgios s’est encore une fois attiré les foudres de l’ATP, qui lui a donné une amande de 16 500 dollars à la suite du match face à Mischa Zverev pendant le tournoi de Shanghai. Cette fois-ci, selon Europe 1 Sport, « pour son manque d’effort sur le cours (10 000$), pour ses écarts de langage (5 000$) et pour son comportement antisportif (1 500$) ». De plus, le jeune Australien a été suspendu huit semaines, verdict qui pourra être revu à la baisse puisque le joueur a accepté d’aller voir un psychologue, comme le lui demandait l’ATP.

- Chacun ses techniques : lors du Challenger de Casablanca, les organisateurs ont eu pour idée d’enflammer un court pour le faire sécher après que la pluie soit passée par là.

- Novak Djokovic semblait visiblement de très mauvais poil ce jour-là. Pendant sa demi-finale perdue contre Bautista-Agut à Shanghai, le Serbe a pris pour cible sa raquette et son t-shirt, en fracassant l’une et déchirant l’autre. L’arbitre a bien évidemment réagi en lui donnant un avertissement ce que le joueur n’a guère apprécié en disant par la suite que l’arbitre a voulu « être la star ».

Pour la suite …

- Les enjeux de la fin de saison chez les messieurs résident avant tout dans la course au Masters, qui aura lieu dans un mois. Alors qu’il ne reste plus qu’un Masters 1000 à jouer , dans l’antre de l’Accor Hotels Arena de Bercy, on connaît déjà le nom des cinq premiers qualifiés pour les Finals de Londres. Il s’agit de Novak Djokovic, Andy Murray, Stan Wawrinka, Milos Raonic et Kei Nishikori. Le Français Gaël Monfils, sixième à la Race, devrait en toute logique faire partie de la fête s’il assure aux prochains tournois et que son corps le laisse tranquille. Les deux derniers tickets seront eux à distribuer entre Rafael Nadal, Tomas Berdych, David Goffin et Marin Cilic.


- Côté féminin, concernant l’actuelle numéro 2 mondiale Serena Williams, on a malheureusement à faire au même scénario que l’an passé, suite également à sa défaite en demi-finale de l’US Open, c’est-à-dire à son absence pour la fin de la saison. L’Américaine vient de déclarer forfait à cause d’une blessure à l’épaule gauche.
La sœur cadette de Venus laisse donc sa place pour les Masters de Singapour. En Asie, on retrouvera donc Angélique Kerber, Agnieszka Rawanska, Simona Halep, Karolina Pliskova, Garbine Muguruza, Madyson Keys et Dominika Cibulkova. Ce sera l’anglaise Johanna Konta qui profitera de l’absence de Williams. La compétition débutera dimanche prochain.


- En finale de Fed Cup cette année, la France affrontera du 12 au 13 novembre 2016 la République Tchèque tenante du titre, dont nous connaissons déjà la composition. Pour le simple joueront Petra Kvitova et Karolina Pliskova. Quant au double, il sera composé de Barbora Strycova et Lucie Hradecka.
Dans le camp français, la capitaine Amélie Mauresmo n’a pour le moment encore rien dévoilé. Bien sûr, il n’est pas improbable que les leaders du simple comme du double soient Caroline Garcia et Kristina Mladenovic avec, malgré tout, une place pour Alizé Cornet.



Cinthia Kamtchouang
(Crédit photo : Mike Stobe / Getty Images)