Facebook : un nouveau bouton "J'aime" ?

13/10/2015

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé jeudi dernier la réalisation de tests visant à la mise en plae d'un bouton "like" enrichi de 6 émotions, représentées par des émojis. Le début d'une ère de changement pour la firme de Palo Alto?
 

Facebook teste actuellement un nouveau bouton 'like", présenté ci-dessus. (source photo : Facebook)


Ceci est une révolution. L'expression chère à feu Steve Jobs et à Apple, tant de fois parodiée dans les "Guignols" du Canal Plus pré-Bolloré, aurait-elle fait des émules chez la direction du premier réseau social de la planète? La possible apparition d'un nouveau bouton "like" sur Facebook paraît apporter une réponse affirmative à cette interrogation. Maintes fois réclamée par une partie de ses centaines de millions de membres, la refonte d'une des fonctions principales du site est donc en marche, son apparence finale étant même déjà connue. Mark Zuckerberg a en effet dévoilé dans une courte vidéo, simplement intitulée "Like Emoji", la nouvelle forme que pourrait prendre le bouton "j'aime" si les retours des tests effectués à partir de vendredi en Espagne et en Irlande se montrent positifs. Et il faut bien admettre qu'à première vue, ces options émojis étoffant le like sont plutôt attrayantes. On en décompte six, présentant chacune une émotion particulière sous des appelations bien connues des utilisateurs réguliers de la toile : Love, Haha, Yay, Wow, Sad et Angry. Parfaitement dans l'air du temps donc, même si on peut déjà imaginer des critiques s'élever quant à la relative simplicité de ces noms.
L'importance de la manoeuvre réside surtout dans la nouveauté qu'apporte la direction de Facebook à un site qui ne connaît que trop rarement des évolutions significatives. Effectivement, si l'on excepte les changements relatifs à l'interface (passage du "mur" au "journal" en 2012, application mobile redessinée, etc.), la base du site est la même que celle que l'on pouvait trouver il y a sept ou huit ans, à quelques points près. Changer le bouton "like" pourrait donc sonner comme un nouveau départ pour Facebook, qui apparaît aujourd'hui plus réceptif aux demandes de ses utilisateurs, et semble prêt à les mettre en oeuvre à certains niveaux (autrement qu'en rajoutant des publicités personnalisées aux quatre coins des pages).


Un vrai plus?

 

La question que l'on est maitenant en droit de se poser concerne l'intérêt de cette éventuelle innovation du côté des utilisateurs que nous sommes. Comme évoqué précédemment, ce nouveau bouton "like" ressemble à un vrai plus, mais aussi à un gain de temps : au lieu de commenter son bonheur ou sa tristesse selon qu'un post soit relatif à une bonne ou à une mauvaise nouvelle, il suffira désormais de choisir la réaction "yay" ou bien "sad". Chaque contenu posté pourrait ainsi prendre une nouvelle dimension selon la répartition des "réactions-émojis" lui étant associés. La direction de Facebook est bien consciente de l'apport que représente la diversité de ces réactions. Elle a même prévu d'ajouter une fonction sur laquelle les rumeurs vont souvent bon train : le bouton "j'aime pas". 
L'utilité de ce dernier n'est en revanche pas évidente sur le papier, puisque les arguments avancés par Mark Zuckerberg et Chris Cox sont ceux du manque de possibilités donné aux utilisateurs face à des publications tristes. Tout seul, le bouton 'do not like" est une bonne idée. S'il est lancé en complément des réactions testées en ce moment, la donne ne sera pas la même. Bien évidemment , tout cela ne reste que pure supposition, et il faudra attendre les retours des tests du week-end prochain pour se prononcer plus avant sur le sujet, et se rendre compte si Facebook a oui ou non entamé une révolution.

Please reload