Plus vite que la musique #6 : David Bowie, un retour en noir

20/11/2015

Dans la nuit de jeudi à vendredi, David Bowie dévoilait son nouveau titre : Blackstar, une chanson fleuve de 10 minutes, premier extrait vedette de l'album que la star britannique nous promet pour janvier 2016.


Blackstar est pour le moins déroutant. Bowie, ces dernières années, a été bien meilleur dans ses projets avant-gardistes que dans ses albums pop-rock un peu lissés. Et c'est loin de ce rock millimétré, qu'on retrouvait dans The Next Day, son dernier album, que Bowie sort ce titre, qui peut rappeler l'obscure et envoutant 1. Outside de 1995. 20 ans après, l'artiste déconcerte autant, voire plus, avec cette nouvelle chanson. Sombre et entêtante, Blackstar se décompose en différentes phases, dans lesquelles navigue Bowie. La première partie de la chanson est très ténébreuse, pleine d'effets de distorsions et de répétitions, la musique est passée au travers d'instruments électroniques. Est-ce véritablement agréable à écouter ? On ne va pas se mentir, on est loin d'être en face d'un tube à chanter à tue-tête comme pouvaient l'être ses meilleurs titres des années 70. Non, Blackstar n'est pas le Heroes de 2015. C'est une chanson solide, qu'on n'écouterait pas en boucle volontiers, qui ne lâche pas sa part de mystère dès la première approche, mais qui n'en reste pas inaudible. Loin de là.


Lire la suite

 

Please reload