La schizophrénie occidentale

Aujourd’hui, la France est en guerre contre un ennemi insaisissable. Engagée dans un combat sans règles contre un ennemi que l’on ne connaît pas, ou peu. Sans trêves, sans lieux d’asile, ponctuée de « pertes inutiles ». C’est un ennemi sans cœur qui vous veut du mal. Aussi bien à vous qu’à moi. La quête d’une coalition internationale pour terrasser l’ennemi rassemble nombre de pays occidentaux. Seulement, la montée du terrorisme n’est-il pas le fruit d’une politique schizophrène dictée par nos gouvernements ? Eléments de réponse.

Tout d’abord, quelques précisions. Cet écrit n’a pas pour but de tourner au ridicule notre politique. Encore moins de ridiculiser ceux qui nous gouvernent. Ce papier n’existe que pour soulever une question importante dans la lutte contre notre ennemi commun. D’autre part, je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de cette enquête réalisée par Graeme Wood, histoire de connaître ce que l’on combat. Courrier International en a fait une très bonne traduction. Dans les temps instables que nous connaissons actuellement, chaque décision politique acquiert une importance capitale. Les relations géopolitiques sont primordiales et les intérêts présents dans chaque région du monde font constamment naître des conflits. Le centre du monde aujourd’hui ce n’est pas la Triade. Encore moins l’Asie du Sud-Est. Ce qui va décider de notre futur, c’est le Moyen-Orient.


Lire la suite

 

Please reload