C'est exact #6 : un mystère lunaire résolu ?

02/12/2015

La Lune est le seul satellite naturel de la Terre - hors astéroïdes troyens - et quelques mystères sur sa formation subsistent. Pourtant, deux scientifiques semblent avoir résolu l'une de ces énigmes : celle de l'inclinaison de l'orbite lunaire.
 

 

L'hypothèse largement retenue aujourd'hui par les astronomes du monde entier pour expliquer la formation de la Lune est celle de l'impact géant. A une époque à laquelle la Terre était âgée d'environ 100 millions d'années, celle-ci aurait été heurtée par un corps céleste de la taille approximative de Mars. Appelé Théia, ce planétoïde aurait, en frappant la Terre, provoqué la mise en orbite d'une grande quantité de poussières, de roches et d'autres matériaux (un disque d’accrétion) qui, en s'agglomérant sous l'effet de la gravitation, a donné naissance à la Lune.
Le satellite a joué un rôle important dans la constitution de la vie et dans celle des conditions actuelles régnant sur Terre. En effet, en heurtant la Terre, Théia a renforcé la masse terrestre en fusionnant avec elle, ce qui a eu plusieurs effets. Tout d'abord, cette plus forte masse a permis la formation d'un noyau planétaire plus gros, qui, actif, a fourni à la Terre une puissante magnétosphère. C'est cette magnétosphère qui protège notre planète des vents solaires, qui souffleraient l'atmosphère. L'atmosphère actuelle est également une conséquence de l'impact géant, la force de gravité augmentée a en effet provoqué une meilleure retenue des gaz à la surface terrestre. C'est également cette atmosphère qui a retenu l'eau contenue dans les comètes qui venaient frapper la Terre. La température de la Terre est également due à Théia et à la Lune, et ce par un double effet. La convection mantellique terrestre a été augmentée à la fois par la hausse de la masse de la planète, mais également plus tardivement par la force de marée provoquée par la Lune, qui entraîne des frottements au sein même des roches internes de la Terre. Cette convection mantellique a ainsi engendré de fortes et nombreuses éruptions qui, en rejetant du dioxyde de carbone ou du méthane en grande quantité, ont réchauffé la Terre par effet de serre. A l'origine, la Lune était beaucoup plus près de la Terre qu'aujourd'hui, et cette force de marée n'est plus à l'origine d'éruptions terrestres.


Lire la suite

Please reload