Benzema, la bonne affaire

En conférence de presse ce jeudi, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët a indiqué que Karim Benzema n’était plus sélectionnable en Equipe de France jusqu’à ce que, éventuellement, la justice le dédouane. Et si c’était la meilleure nouvelle possible pour l’attaquant du Real Madrid ?
 

 (Valéry Hache/AFP)

 

Noël Le Graët, à qui l’on reprochait son silence assourdissant depuis le début de l’affaire a tranché dans le vif : Karim Benzema n’est plus sélectionnable jusqu’à nouvel ordre. Cet ordre, il sera éventuellement donné par la justice si elle décide de blanchir l’attaquant du Real Madrid. Ainsi, Le Graët s’enorgueillissait d’avoir pris une décision forte quant à un joueur important des Bleus. A première vue, c’est le cas. Benzema est le meilleur buteur en activité de la sélection et un cadre important de l’équipe. Peu d’équipes prendraient le risque de se séparer volontairement de l’attaquant titulaire du Real Madrid, c’est entendu. Seulement, à y regarder de plus près, Benzema n’a-t-il pas tout à gagner dans cette affaire ? 


Lire la suite

Please reload