Journal satirique d'un étudiant anonyme : 19 décembre

19/12/2015


Cher journal,

Jeudi c'est Noël, et je trépigne d'impatience. Le problème, c'est que maintenant que certains de mes amis ont compris qui se cachait derrière le masque de l'étudiant anonyme, j'ai peur qu'ils m'offrent de l'encre, des stylos, ou même un nouveau journal, encore plus moche que toi. Si c'est possible, et rien que l'idée de cette éventualité me fait autant peur que le film Halloween réadapté au cinéma par Luc Besson. Non, par Eric Besson tiens, avec Marine Le Pen dans le rôle de Mike Myers et tous les jeunes de l'UMP (et c'est là qu'on voit que le film date) en lieu et place de chaque personne assassinée. Effectivement, tu es extrêmement laid, mon pauvre petit journal, mais je commence à m'attacher à toi. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais je vais donner une explication foireuse de type « je suis très très très matérialiste » ou encore « ouais je peux le revendre cher tellement ce que j'ai écrit dessus est formidable et tellement j'adore l'argent ». Ça me permettra d'avoir un peu de sous pour m'acheter des cadeaux à Noël à moi-même, de n'en faire à personne parce que je fais semblant de participer à ceux que fait ma mère, et d'en recevoir de la part des autres. Un plan parfait.



Lire la suite

Please reload