Le journal satirique d'un étudiant anonyme du 6 mars : Ruminons !

06/03/2016

 

Cher journal,

Je t'ai dit il y a deux semaines que j'avais décidé de me transformer en chat. Loin d'être un succès, cette expérience m'a permis de me rendre compte de la dureté de la vie de ces braves félidés. En effet, quid des boules de poil et du léchage de cul en guise de douche ? Et ça se dit hygiénique... Du coup, après avoir vu certaines images du salon de l'agriculture, et un reportage sur le nombre de bouses produites par une vache en une journée, j'ai soudain eu envie de devenir un ruminant, dans l'unique but de déféquer sur les chaussures des chers politiques défilant à la Porte de Versailles.

Passage obligé de tout personnage plus ou moins lié à l’État ou à une candidature permettant d'accéder à son sommet, le salon de l'agriculture est tous les ans une mine d'or pour tous les Apathie et autres décrypteurs compulsifs d'une actualité aussi vide et désespérante que le CV de Jean Sarkozy. Pourquoi vouloir toujours démontrer, preuves et insultes à l'appui, que François Hollande a arrêté d'être de gauche, alors que tout le monde sait depuis 2 ans que notre Président joue au golf tous les samedis avec Doc Gynéco et feu Johnny Hallyday. D'autant que dans le gouvernement du sécuritaire Manuel Valls, on a pu trouver le banquier Macron et le vieux Fabius, qui est autant de gauche que Dieudonné est israëlophile. Pourtant, on continue à trouver que la déchéance de nationalité, c'est pas très très de gauche, et qu'il faudrait négocier la loi travail, parce qu'elle est pas très sympa avec les gentils salariés. Alors on manifeste, on dit qu'on est pas d'accord, et on se prend le mur de CRS, construit par Bernard Cazeneuve aussi efficacement qu'un émigré portugais.



Lire la suite

 

Please reload