La pause photo : Sourires d'enfants - chapitre 2

08/03/2016

1/5

Enfants Mangyans, Barangay Banilad, Calapan, Mindoro Oriental – 18/07/15 (Cécile Lemoine)

Il était une fois, un peuple, les Mangyans, qui habitait seul l’île montagneuse de Mindoro, au sud de l’île principale des Philippines. Il était une fois, des Espagnols et des Tagalogs, poussés par un ardent désir de conquête et de conversion. Nous connaissons tous la fin de ce genre de rencontre et ce n’est pas celle des contes de fées. De peuple, les Mangyans furent réduit à l’état de minorité et retranchés dans huit tribus différentes, loin dans les montagnes de Mindoro.

 

Peau brune, cheveux épais et bouclés les enfants de la tribu Iraya accueillent les visiteurs blancs que nous sommes d’un regard à la fois curieux et méfiant. Leurs voix angéliques font monter les chants traditionnels dans les airs. Les fanions, découpés dans du carton rose et bleu pour l’occasion, s’agitent au rythme de l’air nostalgique chanté par les enfants et se détachent dans l’univers terne qui les entoure. Les maisons sont en béton à peine recouvert de terre et les toits faits de tôle. La peinture bleue des trois salles de classe s’effrite et il n’y a ni électricité ni eau courante. La poussière colle partout et la plupart des enfants sont malades. Un environnement hostile pourrions-nous penser... Et pourtant, au-delà des conditions de vie précaires, ces enfants ont une énergie, une volonté d’apprendre et de vivre incroyables, qu’ils transmettent à travers leurs sourires lumineux et leurs yeux pétillants.

 

Please reload