Fausses menaces, réels dangers

Depuis quelques semaines se multiplient de fausses alertes terroristes. Des SMS, des articles fumeux relayant d’une possible menace d’attentat dont « il est officiellement interdit de parler ». S’il est difficile de démêler le vrai du faux, prenez toutefois garde avant de diffuser ces alertes.
 

 (Pixabay)

Des hoax surgissant de nulle part

« Attentat à Enghien », « risque d’attaques Place de Clichy »… Cela fait quelques semaines que ce type d’alerte se propage sur le web. Par sms, mail ou sur les réseaux sociaux, il est parfois difficile d’échapper à ces messages qui vous veulent du bien. Si, depuis le 13 novembre, une extrême prudence est de mise, si un attentat peut surgir n’importe où, n’importe quand, il convient de garder son sang-froid.Vouloir protéger sa famille et ses amis en relayant cette nouvelle est tout à fait humain. Seulement, il convient auparavant de vérifier qui en est l’émetteur. Propager la rumeur d’une éventuelle attaque dans tel quartier est particulièrement dangereux. Cela peut notamment perturber les services de police, pour rien.


Lire la suite
 

Please reload