Quatre mois après, Salah Abdeslam enfin arrêté

20/03/2016

Salah Abdeslam, l’homme le plus recherché d’Europe a été arrêté vendredi 18 mars dans la commune de Molenbeek en banlieue de Bruxelles. L’arrestation du coordinateur des attentats du 13 novembre à Paris aurait un lien avec les manœuvres qui ont eu lieu mardi 15 mars à Forest près de la capitale belge. Il s’agit là de la première arrestation d’une personne ayant joué un rôle direct au sein du commando du 13 novembre.
 

 (AFP)


La fin de 4 mois de traque

C’est l’un des premiers grand succès des forces de l’ordre franco-belges dans la lutte anti-terroriste en Europe. Nous étions sans informations depuis plus de 4 mois concernant Salah Abdeslam. Certains disaient qu’il avait fui en Syrie ou au Maroc mais depuis le 13 novembre dernier, c’est bien à Molenbeek, à Bruxelles, que l’essentiel des recherches avait lieu. L’interpellé avait pu revenir dans son quartier d’origine après les attentats en partie à cause d’une mauvaise communication entre les polices belge et française. Connu des autorités belges et contrôlé trois fois par les français le 14 novembre 2015 entre Paris et Bruxelles, il était passé inaperçu faute de signalement de son identité à la police française. La suite de la traque s’est faite en coopération entre les deux pays et a pu être un succès en partie grâce à la discrétion des services de renseignement concernant l’évolution de la situation. Son ADN avait été repéré dans plusieurs communes de Bruxelles, notamment à Schaerbeek où il se serait caché durant 3 semaines après les attentats. L’un des grands avancements de l’enquête est survenu mardi dernier lors d’une perquisition dans le quartier de Forest quand Mohamed Belkaïd, complice des attentats, a été abattu et que deux suspects avaient pris la fuite. Les autorités sont restées discrètes à propos des empreintes digitales fraiches de Salah Abdeslam retrouvées sur place et ont annoncé publiquement que ce dernier ne faisait pas partie des deux suspects en fuite. Les recherches se sont par la suite accentuées jusqu’à retrouver la trace du terroriste.


Lire la suite
 

Please reload