Notre-Dame-des-Landes : vers un projet plus modeste

Alors que le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes n’a jamais semblé aussi proche de sa concrétisation, la commission indépendante d’experts chargée d’évaluer la pertinence de ce projet a rendu ses comptes. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne suivent pas l’avis de François Hollande et de Manuel Valls.
 

 

Un rapport qui n’impose aucune décision
 

Alors que le projet avance et que le chef du gouvernement souhaite à tout prix concrétiser ce projet vieux de trop longues années, un rapport va sans doute devoir le faire ralentir. Désirée par une grande majorité des ZADistes, la commission indépendante chargée par le Ministère de l’Environnement a rendu ses conclusions après deux petits mois d’enquête.  

Ségolène Royal, depuis toujours opposée à la délocalisation de l’aéroport de Nantes-Atlantique se félicitait de ses conclusions : le projet à Notre-Dames-des-Landes est bien trop ambitieux. Il faudrait le revoir à la baisse, notamment en supprimant une des deux pistes d’atterrissage et en réduisant la taille de cette dernière. Le rapport estime également que le vieil aéroport de Nantes pourrait très bien se suffire à lui-même après des travaux de réhabilitation.


Lire la suite
 

Please reload