Primaires américaines, épisode 8 : Trump gagne la bataille décisive de l’Indiana

Trump gagne haut la main l’Indiana, et voit ses deux derniers adversaires, Cruz et Kasich, abandonner. Il est désormais le seul candidat encore en lice du coté des Républicains, c'est-à-dire que la victoire lui est désormais acquise. Côté démocrate, victoire surprenante de Sanders, mais la course était déjà perdue.
 

 (Flickr)

Ils étaient seize, il n’en reste plus qu’un
 

Il y a dix mois et demi, un sulfureux personnage de télé, magnat de l’immobilier, faisait son entrée sur la scène politique américaine. Si Donald Trump n’a jamais eu de mandat électoral, il a souvent donné son opinon politique, tantôt démocrate, tantôt républicaine. C’est finalement chez les seconds qu’il s’est présenté. Au début de la campagne, il ne semblait pas faire le poids face aux mastodontes du parti comme Jeb Bush, Ted Cruz ou encore le favori de l’establishment, Marco Rubio. Pourtant, à coup de mimiques et de paroles sulfureuses, il a réussi a rassembler derrière lui de plus en plus d’électeurs républicain.
 

Hier s’est déroulée la primaire de l’Indiana. Dans cet état du midwest, tout près de Chicago,  c’est Donald Trump qui a gagné, encore, avec une avance considérable. Il a recueillit plus de 53% des votes, laissant des miettes à Cruz et Kasich, les deux derniers candidats en lice. Dans cet état Winner takes all, le milliardaire a ainsi récolté tous les délégués, au nombre de cinquante-sept.  Suite a cette défaite cinglante, Cruz s’est retiré de la course, et, peu de temps après, c’était au tour de Kasich d’en faire de même.


Lire la suite
 

Please reload