A 30 000 voix près, l'Autriche passait à l'extrême-droite

30/05/2016

Il y a une semaine, l'Autriche a bien failli passer aux mains de l'extrême-droite. Retour sur des élections tendues.
 

 
La fin du mois d'avril et le début du moi de mai coïncident en Autriche avec l'élection présidentielle. En effet, les autrichiens était appelés aux urnes le 24 avril et le 22 mai dernier. Au premier tour, six candidats se sont présentés soit un record pour une élection présidentielle depuis 1951. Il faut cependant souligner que le chef d’État sortant, le social démocrate Heinz Fischer qui avait été élu en 2004 et réélu en 2010, ne pouvait pas se présenter pour un troisième mandat.

Les résultats du premier tour ont été un véritable séisme politique en Autriche puisqu’un candidat d’extrême droite est arrivé en tête avec 35 % des voix, suivi du candidat écologiste Alexander Van der Bellen avec 21 %. Ainsi, ce scrutin a été historique car pour la première fois depuis 1951 aucun des deux candidats soutenus par les deux grand partis, le Parti social-démocrate (SPÖ) et le parti populaire (ÖVP) n'a réussi a se hisser au second tour, terminant respectivement quatrième et cinquième.
 


Lire la suite

 

Please reload