Laissez-nous tranquilles #22 : Fortune et infortune

02/06/2016

Entre polémique et impôts, le ministre de l’économie Emmanuel Macron n’a pas donné la meilleure image de lui cette semaine.
 

 (Creative Commons)


Emmanuel Macron est un relatif débutant en politique. L’ancien banquier de chez Rotschild a débuté sa carrière l’année dernière lorsque François Hollande l’a nommé ministre de l’économie, à seulement 37 ans. Prenant du galon mois après mois, il est depuis apparu comme une potentielle alternative socialiste au président actuel aux prochaines élections présidentielles. Et s’il ne devrait en toute logique pas se présenter à celles-ci, il a malgré tout lancé un mouvement aux allures de tremplin politique, « En Marche », en avril dernier. En marge de la polémique sur la loi travail, même s’il a effectué de nombreuses déclarations à ce sujet – sans manquer de retourner sa veste – Emmanuel Macron bénéficie en outre d’une côte de popularité assez élevée, valeur en partie dûe à l’absence d’un passif politique négatif dans des années où la plupart des « grands noms » des affaires françaises ont été affectés par des scandales ou des erreurs décisionnaires. Jusqu’à cette semaine, où une réponse maladroite a valu à l’homme de 38 ans de faire polémique.
 


Lire la suite
 

Please reload