Euro 2016 : le champion n'est pas toujours là où on l'attend

13/06/2016

Allemagne, Espagne : deux pays qui règnent depuis le début de la décennie sur le football européen tant par leurs championnats que par leurs sélections nationales, encore une fois grandes favorites de cet Euro 2016. Si l’équipe de France, qui a réussi non sans difficultés son entrée dans le tournoi, doit être prête à affronter les titans pour pouvoir briller, le danger peut cependant être là où l’on ne l’attend pas forcément… Coup d’œil sur trois sélections qui pourraient bien dépasser cette année leur éternel statut d’outsider.
 

 La Belgique et ses individualités sera une équipe à suivre durant cet Euro (Geert Vanden Wijngaert/AP)

 

L’Angleterre débarrassée de ses fantômes 

 

Souvent favorite sur le papier pour les grandes compétitions, la sélection anglaise a toujours su proposer des listes de joueurs de classe mondiale, dont certains sont devenus de véritables légendes dans leur pays. Etant tous issus de Premier League, l’un des championnats les plus relevés d’Europe, et donc régulièrement adversaires durant la saison, la coordination et la mise en place d’un jeu collectif bien rodé a souvent été un échec. Après le départ des cadres comme Lampard, Terry ou encore Gerrard et un interminable passage à vide, une nouvelle génération de jeunes joueurs a fait son apparition cette saison. Elle est incarnée notamment au travers de Rashford, Sterling, Alli, Kane ou encore Barkley et peut compter sur l’expérience de Wayne Rooney reculé dans un rôle moins offensif, tout cela pour une moyenne d'âge de 25,8 ans, la deuxième plus jeune du tournoi.


Lire la suite
 

Please reload