Euro 2016 : La folie islandaise

29/06/2016

Sensation de cet Euro 2016 souvent moribond, l’Islande, qui participe pour la première fois de son histoire à la compétition européenne, se dresse devant les Bleus en quart de finale. Après une phase de poule compliquée face à des équipes regroupées et le huitième de finale contre L’Irlande (2-1), la France doit-elle redouter les hommes de Lars Lagerbäck et Heimir Hallgrimsson ?
 

 (Kai Pfaffenbach/REUTERS)

L’Islande est, pendant cet Euro en France, tout ce qu’on aime dans le football international. Frissons et retournements de situations sont les spécialités islandaises dans une compétition qui en avait cruellement besoin. Tombeur des Pays-Bas en match de qualification, c’était déjà un exploit pour ce petit pays de voir les quelques joueurs professionnels locaux fouler les pelouses de l’hexagone et son entrée dans la compétition aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Dans un groupe ou l’Autriche de David Alaba et le Portugal de Cristiano Ronaldo étaient les favoris, les Islandais ont fait parler leur cœur et leur courage en tenant en échec 1-1 le Portugal qui avait ouvert le score par l’intermédiaire de Nani, grâce au très bon Birkir Bjarnason. Frustré, Cristiano Ronaldo refuse de donner son maillot au capitaine islandais Aron Gunnarson après le coup de sifflet final.


Lire la suite

 

 

Please reload