Le dernier baroud d'honneur des syndicats contre la loi travail

09/07/2016

La dernière manifestation contre la loi travail du 5 juillet a rassemblé seulement entre 10 000 et 40 000 manifestants à Paris, bien loin des chiffres de la manifestation du 14 juin qui avait rassemblé entre 80 000 et 250 000 personnes rien que dans la capitale.
 

 (AFP)


A l'approche de l'été il semble que beaucoup de Français qui descendaient dans la rue quasiment toutes les semaines depuis le 9 mars ont abandonné face au gouvernement, et ce malgré l'utilisation à nouveau de l'article 49 alinéa 3 par le premier ministre Manuel Valls. Cette dernière manifestation ressemblait plus à un dernier baroud d'honneur de l'inter-syndicale avant l'été qu'à une véritable manifestation populaire comme cela a pu être le cas par le passé. Pour les syndicats, il s'agissait de montrer au gouvernement que les négociations qu'ils avaient entamées pour tenter de trouver un terrain d'entente ont avorté et que leur revendication était toujours un retrait pur et simple de cette loi.

Lire la suite

Please reload