La Pologne en passe d'interdire l'avortement

Demain, la Pologne va peut-être rejoindre Malte, et dans une moindre mesure l’Irlande, dans la liste des pays interdisant l’avortement en Europe.

 

 (Sipa Press)


Alors que des millions de femmes luttent pour avoir accès à l’IVG sur les continent africains et sud américains, ou encore au Moyen-Orient, certains pays décident de restreindre ce droit. Sur le continent européen, hormis les principautés, tous les pays ont légalisé l’IVG, à  deux exceptions près : Malte et l’Irlande, deux pays profondément catholiques, comme la Pologne. Dans le premier, le recours à l’avortement est illégal, et sans exception, alors que le second permet l’avortement, mais uniquement s’il y a des risques vitaux pour la femme. Autrement dit, une femme violée ne peut avorter ni à Malte, ni en Irlande. Cependant, deux autres pays européens ne pratiquent pas l’avortement sur demande. Il s’agit de la Finlande et de la Grande Bretagne, où l’avortement est autorisé si il résulte d’un viol, si la santé de la mère est menacée par la grossesse ou pour des raisons « économiques et sociales ».


Lire la suite

 

Please reload