Société : un petit pas pour la femme...

Engie va devenir la première entreprise du CAC40 à compter une femme à sa tête. Pas qui paraît important pour l'avenir, il ne doit toutefois pas cacher le retard que la France possède sur les autres grandes puissances au niveau de la représentation féminine aux plus hauts postes entrepreuneuriaux et politiques.
 

 La Bourse de Paris (Wikimedia Commons)

 

Anciennement appelée GDF Suez, Engie est une multinationale française spécialisée dans l’énergie. En 2014, l’entreprise a affiché un chiffre d’affaires de 89 milliards d’euros, la plaçant au 3ème rang des plus grosses entreprises du secteur. Mais ce qui nous importe surtout, c’est que, pour la première fois, une femme va devenir la patronne d’un groupe du CAC 40. Depuis la création de l’index en 1987, ce n'était encore jamais arrivé.

Grand écart interboursier
 

Isabelle Kocher ! Voila le nom de cette première femme dans l’élite. Avant d’accéder à ce poste, elle a été directrice des opérations financières puis directrice de toute les opérations d'Engie. Elle a été choisie par Gérard Mestrallet, qui ne peut se représenter faute de l’âge limite de 67 ans, en 2014. Elle a démontré depuis toutes ses qualités, en particulier dans le secteur des énergies renouvelables, un secteur important et prioritaire pour le groupe.


Lire la suite

Please reload