En immersion au milieu de la jeunesse sarkoziste au Zénith

Dimanche dernier, nous avons décidé de nous soumettre à une épreuve radicale : se fondre dans la masse sarkoziste en assistant au meeting de leur idole parmi eux. Récit.
 

 (Crédits photo : Léo Sanmarty / La Pause Actu)



Il est 14h45, et ne sommes même pas encore rentrés dans l’enceinte du Zénith, cette grande salle de concert transformée en théâtre politique le temps d’un après-midi, que nous sommes ébahis devant la proportion de personnes âgées supportant Nicolas Sarkozy. Le défi que nous nous sommes lancés est très difficile, et les regrets ne doivent pas prendre le dessus si tôt dans l’après-midi.
Quelques minutes auparavant, à peine sortis du métro, nous avions parcouru les 800 mètres nous séparant du lieu du meeting sans avoir de vraies attentes. Nous nous doutions tout de même que nous devrions feindre des opinions conservatrices afin de ne pas passer pour des intrus aux yeux des milliers de spectateurs.
Après avoir croisé quelques médias, nous arrivons au niveau de la foule qui attend que la sécurité ouvre les portes. On entend les premières invectives au sujet du principal rival de Sarkozy fuser à la cantonade : « Voter Juppé, c’est voter Hollande ! » Le public approuve cette phrase et commence déjà à entonner des « Sarkozy président » avec ferveur.



Lire la suite

 

Please reload