Ton sur ton #3 : Déconnectés

26/10/2016

Un fait d’actualité analysé et decrypté sous plusieurs angles, pour faire ressortir les enjeux cachés derrière la simple information. Cette semaine, retour sur les politiques déconnectés de la vie quotidienne, caractérisés par Jean-François Copé.
 

(Crédits photo : Pierre Andrieu / REUTERS)

« Un pain au chocolat doit coûter, je ne sais pas, 10 ou 15 centimes d'euro !» 
Jean-François Copé, lundi 24 octobre sur Europe 1

L’avis compatissant :

Il faut arrêter de tomber sur les politiques parce qu’ils ne savent pas répondre à des questions sur la vie quotidienne des Français. Est-ce que nous les élisons pour qu’ils prennent des décisions sur le prix du ticket de métro, du litre de lait ou du pain au chocolat ? Non, nos dirigeants sont là pour nous représenter au niveau national et international, et, à mon avis, au moment où les discussions au G8 s’axeront sur le coût d’un petit déjeuner, il faudra s’inquiéter de la bonne santé de nos politiques.



Lire la suite

Please reload