La grogne à i-Télé continue

09/11/2016

Morandini et Bolloré ne suffisent pas à expliquer une grève aussi longue. Les journalistes d’I-télé et leurs confrères qui les soutiennent sont venus pour exprimer une colère bien plus profonde vis-à-vis de la profession de journaliste.
 

 (Crédits photo : Nathan Bonin / LPA)


Plus d'officiers à bord 
 

Ce n’est pas tant l’arrivée de Jean-Marc Morandini que dénoncent les grévistes. Lorsque Vincent Bolloré a commencé à s’attaquer au fonctionnement de la chaîne d’informations, la plupart des cadres et des personnalités motrices de la chaîne ont pris la décision de partir, nous a confiée une anonyme travaillant derrière les caméras à I-télé. "C’est une peur, nous explique-t-elle, une peur de travailler en effectifs réduits, sous pression, avec des encadrants n’ayant pas assez d’expérience dans le domaine et ne connaissant pas les rouages de la chaîne".


Lire la suite

Please reload