Un matin de Noël avec les sans-abri de Rouen

26/12/2016

Alors que 8h sonnent en ce matin du 25 décembre, Bruno et sa fille Mathilde claquent la porte de leur maison pour aller « marauder » avec l’Ordre de Malte, le plus ancien organisme caritatif du monde, afin d’offrir des cadeaux aux sans-abris des rues de Rouen. Une action simple mais importante à leurs yeux, en ce matin de Noël. Récit de leur expérience.

 

« Mimile de Breton », ses compagnons, et les volontaires de l’Ordre de Malte (Cécile Lemoine / LPA)

 

 

Pères Noël d’une matinée

 

Le jour se lève à peine quand l’ensemble des volontaires arrive devant la petite église Saint-Romain, située à côté de la gare de Rouen. Une quinzaine de personnes au total, qui se dépêchent de monter la tente, d’enfiler leurs gilets rouges et de répartir les victuailles dans les cagettes des maraudeurs. Bénédicte Morin, la responsable, divise le petit groupe en quatre équipes. Trois choisissent un quartier de Rouen à quadriller et la dernière reste à la tente pour assurer une permanence. La mission est de distribuer des boissons chaudes, thé ou café, des petites viennoiseries invendues des boulangeries rouennaises, et les fameux cadeaux de Noël. Il y en a plus de 150. Les paroissiens ont généreusement répondu à l’appel de l’association et de leur prêtre, qui demandaient avant tout des vêtements et accessoires chauds pour aider les personnes les plus démunies à passer l’hiver.


Lire la suite

 

Please reload