Fraude au diesel : Volkswagen plaide coupable aux Etats-Unis

12/01/2017

Le constructeur allemand devrait payer une pénalité supplémentaire de plus de 4 milliards de dollars pour éponger le scandale de la fraude aux tests d’émission.
 

 Le Dieselgate rattrape le constructeur allemand outre-Atlantique (Creative Commons)


 

C’était en 2015, Volkswagen annonçait avoir triché sur les tests d’émission de particules de plus de 11 millions de voitures Diesel. Après l’arrestation d’un ancien cadre de la compagnie ce samedi en Floride, l’entreprise déclare avoir trouvé un nouvel accord avec le gouvernement américain.


Lire la suite

Please reload