Décryptage primaire - 30 janvier

30/01/2017

Oyez, oyez, chers électeurs. Ça y est, c'est enfin fini ! Toutes les fausses élections d'avant la vraie, celle d'avril, sont terminées, on peut enfin passer aux choses sérieuses. Les primaires sont achevées, celle de la droite, celle des écolos, celle des gens sur internet, celle de droite avec des gens de gauche dedans... on en est enfin débarrassés. Ce n'est en revanche pas pour ça que la fange va s'arrêter de couler, loin de là.
 

 Manuel Valls a été sèchement battu par Benoît Hamon (Geoffroy Van der Hesselt / AFP)

 

 Cette fois-ci, Manuel Valls n'a pas pu utiliser le 49-3. Cette petite blague facile, et certainement déjà faite par Kevin du 92 hier à 20h09 sur je ne sais quel forum obscur, permet de souligner avec un humour non feint la défaite de l'ancien tortionnaire de la place Beauvau, promu dictateur en chef de l'hôtel Matignon. Quel bonheur de voir enfin le foutage de gueule se faire réprimander. Ce mec prétend être de gauche, alors qu'il pratique le sacrifice d'animaux sur un autel en l'honneur de Philippe Séguin, dissimulé dans une crypte secrète de la cathédrale d’Évry. 


Lire la suite
 

Please reload