Carnet de campagne - 2 avril

02/04/2017

Oyez, oyez, chers électeurs. Cette semaine, une fois de plus, les médias ont préféré relayer les petites phrases et embrouilles de candidats plutôt que parler de leurs programmes respectifs. Et il est important de se poser la question suivante : est-ce par pure logique d'audience, les Français se désintéressant de la politique en un temps plus bref que les juges pour trouver trente nouveaux détournements de fonds de la part de la famille Fillon, ou est-ce simplement parce qu'il n'y a plus rien à en dire depuis longtemps ? 
 

 Jean-Luc Mélenchon compte bien dépasser François Fillon (Loïc Venance / AFP)


Il faut dire que, sur la scène politique française, se joue un drôle de spectacle, dans le sens triste, voire navrant. Que retenir d'un meeting de Mélenchon ? Qu'il est encore plus énervant en images de synthèse qu'en vrai. De quoi se souvenir après un intervention d'Asselineau ? Que le Dalaï-Lama veut le capturer pour le livrer à la NSA.


Lire la suite
 

Please reload