Carnet de campagne - 17 juin

17/06/2017

Oyez, oyez, chers électeurs ! Vous avez été 23 millions à vous rendre dans votre bureau de vote dimanche dernier, un chiffre qui fait peur et attriste, quand on sait que 47 millions de Français étaient inscrits sur les listes électorales. 
 

 Henri Guaino a révélé son côté mauvais perdant. (Stéphane de Sakutin / AFP)


La population française n'en a-t-elle plus rien à foutre de la politique, et par conséquent de leur avenir ? Est-elle trop désespérée par l'offre politique qu'elle préfère rester chez elle à mater Téléfoot en rotant son verre de porto ? Ou est-elle tout simplement la feignasse assistée que nous dépeint, à raison apparemment, notre maître à penser Laurent Wauquiez tous les mercredis sur BFM ? Ah oui, quand il s'agit de faire grève en semaine, il y a du monde, mais quand il faut bouger son cul un dimanche, il n'y a plus personne. Bravo la France !


Lire la suite

 

 

Please reload