La séparation puis l'Union, le double souhait délicat de la Catalogne

07/10/2017

Près d’une semaine après le référendum d’indépendance et la victoire du oui, la situation en Catalogne est toujours aussi indécise. Mais si la région espagnole obtient son indépendance, il lui faudrait ensuite intégrer l’Union européenne. Un objectif vital loin d’être atteint.
 

 

 

 

Le référendum de dimanche dernier a abouti à un résultat limpide : 90% des Catalans à avoir participé ont voté en faveur de l’indépendance de leur région. Et s’ils sont seulement 42% à avoir mis leur bulletin dans une urne, sur fond de répression du pouvoir espagnol, le président de la Generalitat catalane Carles Puigdemont s’est dit prêt mercredi à acter une séparation « unilatérale » avec l’Espagne. Cette décision, si elle a lieu, n’acterait pas l’indépendance de la Catalogne, mais montre la détermination sans faille des Catalans dans leur voie vers l’autodétermination. Pourtant, obtenir cette dernière pourrait bien s’avérer problématique pour la région, car quitter l’Espagne aurait pour inévitable conséquence un départ de l’Union européenne.


Lire la suite
 

Please reload