Contre la rétrospective Polanski, les féministes en ordre de bataille

Plusieurs associations féministes manifestaient lundi soir à la Cinémathèque, pour protester contre la rétrospective consacrée à Roman Polanski. Une contestation qui s’inscrit dans le contexte plus large de dénonciation des violences sexuelles.
 

 Raphaëlle Rémy-Leleu (à droite) a crié le mécontentement des féministes lundi soir (Paul Idczak / LPA)


Dans la pénombre du parvis de la Cinémathèque française, elles attendent. D’abord en silence, puis en scandant divers slogans. Une centaine de féministes ont répondu à l’appel lancé mardi 24 octobre par l’association Osez le Féminisme (OLF) pour protester contre la tenue de la rétrospective de Roman Polanski au temple du cinéma français, qui débutait ce lundi. Le réalisateur franco-polonais est accusé d’avoir violé une jeune fille de 13 ans en 1977, des faits qui lui valent toujours d’être sous le coup d’un mandat d’arrêt aux Etats-Unis.


Lire la suite
 

Please reload