Au Chili, des présidentielles entre surprises et abstention

L'incertitude est de mise avant le second tour de la présidentielle chilienne, prévue pour le 17 décembre. Le premier tour du scrutin a fait émerger le parti citoyen de Beátriz Sanchez et ouvre le jeu des alliances.
 

 Sébastian Piñera est bien parti pour remporter l'élection présidentielle (Creative Commons)


Le scrutin du 19 novembre au Chili a placé l’ancien président Sebastián Piñera et le socialiste Alejandro Guillier sur la route du second tour avec respectivement 36,6 % et 22,7 % des voix. Mais cette élection se caractérise avant tout par un taux d’abstention de 53,3 %. Alors que la croissance économique du pays peine à reprendre et que les inégalités sociales se renforcent, le résultat de ce premier tour va à l’encontre des sondages.

Lire la suite

 

Tags:

Please reload