Jeux de coalition dans une Italie ingouvernable

Depuis les élections de la semaine dernière, l’Italie est devenue ingouvernable face à l’absence d’une majorité. Désormais, les pronostics vont bon train pour savoir qui pourra mettre sur pied une coalition permettant au pays d’avoir un gouvernement. Mais à quel prix ?
 

 Les partis des extrêmes ont fait des scores inédits lors des dernières élections législatives italiennes (Flickr)

 


Dimanche 4 mars, les Italiens étaient appelés aux urnes. Cette élection très attendue a confirmé la plongée de l’Europe vers la domination de partis extrémistes. Pour rappel, le parti populiste d’extrême-gauche du Mouvement 5 étoiles (M5S), présidé par Luigi Di Maio, est arrivé en tête avec 32,7 % des voix. Il a néanmoins été devancé par une coalition de droite et d’extrême-droite, composée de la Ligue (néofasciste) et Forza Italia (le parti de Berlusconi), Frères d’Italie et Nous avec l’Italie. Seulement, aucun parti, ou même alliance, ne rassemble 40 % des suffrages. Or, c’est le minimum pour être en majorité dans le Parlement italien.


Lire la suite

Please reload