Doha vs Dubai, la nouvelle guerre du Golfe

31/03/2018

Cela fait près d'un an que le Qatar évolue avec l'embargo de ses voisins territoriaux. Néanmoins, malgré les sanctions qui pèsent sur son économie et sa souveraineté, Doha n’est pas prête de lâcher.
 

 (Flickr)


Petit Etat pétrolier de la péninsule arabique, indépendant depuis le 3 septembre 1971, le Qatar suscite l’envie de ses voisins. Celle-ci s’est concrétisée dernièrement par des actions diplomatiques d’envergure des autres pays de la péninsule, en particulier l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis (EAU). Rappel de leurs ambassadeurs et de leurs ressortissants présents dans le pays, arrêt des relations diplomatiques et surtout fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes, le petit émirat a été isolé par ses voisins. Plus grave crise depuis la création du Conseil de coopération du Golfe (CCG), l’embargo de l’Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, du Bahreïn et de l’Egypte sur le Qatar est toujours d’actualité aujourd’hui.


Lire la suite

Please reload