Le cadeau empoisonné de la SNCF aux abonnés TGVmax

03/04/2018

Prétextant « offrir » le mois d’avril aux abonnés TGVmax, la SNCF a en réalité rendu quasiment impossible toute réservation à ses 100 000 bénéficiaires sur la période.
 

 Les abonnés TGVmax n'ayant pas réservé de billet avant le 1er avril devront mettre la main au portefeuille s'ils veulent se déplacer en train (Flickr)


A la lecture du mail de la SNCF annonçant le remboursement de la facture d'avril de TGVmax, les abonnés de l'offre ont probablement été soulagés. Depuis le début du mouvement des cheminots, le nombre de trains disponibles gratuitement pour les jeunes concernés avait en effet été fortement réduit, voire même devenu quasi nul sur certaines lignes. En conséquence, 15 000 personnes ont signé une pétition réclamant la gratuité de TGVmax pour les trois mois de grève. Elles ont obtenu gain de cause pour le mois d’avril.

Mais la SNCF a-t-elle vraiment offert 80 euros à chacun des abonnés de l’offre ? De nombreux éléments démontrent le contraire, la société laissant des milliers de jeunes dans l’incapacité de se déplacer sans voir leur budget exploser.


Lire la suite

Please reload