Delphine O, lettre suivie

14/04/2018

Engagée en politique au lancement d’En Marche, la néo-députée de Paris s’épanouit dans l’hémicycle, après avoir passé un tiers de sa vie à l’étranger.
 

 Delphine O a commencé sa carrière politique par du tractage (En Marche)


Assis sur une banquette rouge du café Bourbon, à deux pas de l’Assemblée, c’est comme si nous avions arrêté un train en cours de route. Robe rouge, haut noir, et une démarche rapide qui traduit un emploi du temps chargé. Delphine O tient son job à cœur,  et c'est un euphémisme : « Il y a des députés qui passent cinq ans à se tourner les pouces, moi c’est le contraire ». Sur l’unique mois de mars, elle s’est rendue six fois à l’étranger, et a déjà trois déplacements de prévus en avril. Chronophage, le métier de député ? Pas de quoi inquiéter celle qui se considère comme une « auto-entrepreneure de la politique », appréciant la liberté qu’offre sa nouvelle profession.


Lire la suite

Please reload