Réforme constitutionnelle : Des députés éloignés de leur terrain ?

Au début du mois d'avril était présentée la réforme institutionnelle. Une de ses mesures les plus commentées est la baisse drastique du nombre de parlementaires. Dans les territoires, la crainte d'une moindre représentation nationale se fait entendre. 

 

 Moins de députés, moins de proximité ? (Creative Commons)
 

Réduire le nombre de députés de 577 à 400. Une mesure plutôt populaire dans l'électorat, mais qui inquiète au niveau des élus. Couvrir un plus large territoire semble être une mission compliquée, au vu des moyens alloués, comme l'explique Sophie Auconie, députée UDI de la troisième circonscription de l'Indre-et-Loire : "Une fois de plus, c'est la ruralité qui va subir les conséquences d'une telle décision. Les zones urbaines bénéficient d'un nombre de députés qui est très clairement plus important et, en conséquence, il y aura plus de députés urbains que ruraux. C'est une mesure qui aura forcément des conséquences sur la présence des élus sur les territoires."


Lire la suite

 

Please reload