Mademoiselle K : « Il ne faut pas se laisser influencer par les courants dominants »

05/07/2018

Douze ans après son premier album Ça me vexe, Katerine Gierak continue de tracer son chemin dans le rock français. Après un concert enivrant sur la scène du Domino, elle a répondu à nos questions.
 

 (Photo Paul Idczak/LPA)

 

Comment c’était, ce concert à Solidays ?

J’ai bien kiffé, c’était cool ! Chaque concert est différent, là c’était super, c’était assez fort. Les gens étaient ouf, ils m’ont hyper surpris. Ils appréciaient vraiment les titres rock qui envoyaient, ça m’a fait plaisir.

Quel est ton rapport à Solidays ?

Les festivals, c’est toujours un peu différent, il y a toujours ce côté conquérant pour faire sa place face aux autres groupes qui jouent en même temps que toi. Il faut être focus, envoyer son bout de viande et le balancer aux gens en espérant qu’ils aimeront ça. Chaque fois que je suis venu, les gens sont là



Lire la suite

Please reload