Bleach, l'adaptation qui redonne espoir

Sorti en France sur la plateforme Netflix ce vendredi 14 septembre, le film Bleach, adaptation en live action du manga du même nom, surprend par son scénario et ses effets spéciaux plus qu’agréables. Notre critique, garantie sans spoils.
 

 L'affiche promettait de belles choses (DR)


Après Death Note ou FullMetal Alchemist, nous n’en pouvions plus des adaptations inadaptées qui tiraient nombre de larmes de nos visages amères. Alors, quand l’annonce du film Bleach, tiré du manga du même nom de Tite Kubo, est tombée, un long soupir s’est échappé de nos gorges serrées : un énième titre culte, shônen par excellence, tombera-t-il encore dans les méandres des adaptations ratées ? La réponse est non.

 

Justesse et minutie

 

Réalisé par Shinsuke Sato et produit par Warner Bros Japan, le film Bleach s’est donné les moyens de ravir fans comme néophytes. Avec le pari risqué d’adapter en 1h48 un manga de 16 ans (2001-2017), l’équipe mettait la barre haute. Basée sur les huit premiers tomes, l’histoire reste fidèle au papier, se permettant bien évidemment de dériver à partir de la moitié du film pour un scénario cohérent jusqu’à la fin, utilisant parfaitement la durée du film pour en faire une œuvre complète. Les libertés prises par Shinsuke Sato rendent l’adaptation logique : tandis que l’univers et les relations entre les personnages sont conservés, l’histoire s’ordonne différemment pour ne pas laisser les spectateurs sur leur faim.


Lire la suite

 

Please reload